P1030501

A l'occasion du centenaire de la bataille de la Somme, qui a commencé le 1er juillet 1916 au petit matin, a fait 20 000 morts le premier jour, a engagé les armées britanniques avec des soldats qui venaient de l'autre côté de la terre, a duré 4 mois et demi, a fait au total 1 059 543 victimes (morts, disparus, blessés), qu'ils soient britanniques, français ou allemands, pour  rien... Quelques kilomètres gagnés par les alliés, guerre d'usure et lourdes pertes... 

A l'occasion du centenaire de cette boucherie, le Conseil Départemental de la Somme a lancé une opération baptisée « Poèmes pour la paix » afin de rendre hommage à tous les soldats tombés il y a un siècle. 

http://www.somme14-18.com/vivre-centenaire-vivre-centenaire-2016/poemes-paix-envoyer-nous-vos-plus-beaux-messages

 

 

Voici mes poèmes pour la paix :

OBSIDIO

Carex, herbe aux yeux bleus, géranium des prés,

Non, monsieur, les soldats ne sèment pas que du fer 

sur la terre dévastée

Ils laissent derrière eux les rêves de leurs paillasses,

le foin de leurs chevaux

les fleurs du pays où ils sont nés

Dans la terre où ils meurent

***** 

Sous le kiosque rose

Tambours et trompettes

Les tables sur la place

Le groupe de rock après la fanfare

La bière attend dans les verres

 *****

La graine s'est envolée

Le pissenlit fleurit maintenant

De l'autre côté de la frontière

***** 

Sur le no-man'sland

on trouve pèle-mêle

Des boutons anglais, 

Des fifres allemands

Du tabac français

*** 

Le mûrier a repoussé

Mêlé à la ronce de fer

On ne sait pas qui a fleuri

 ***

 A celui qui pleurait,

Aux arbres résignés

A celui qui tomba,

Aux oiseaux de passage

A celui qui revint,

Au galop d'un cheval

*****

Les gouttes d'eau après la pluie

Scintillent

Au loin le clairon s'est tu 

*****

Les hommes ont semé

le fer et le sang, la terre

A gerbé coquelicots et bleuets

*****

Le pigeon gris s'envole

Dans sa bague

Un poème d'amour

*****

Il déchire le silence :

Une voix qui chante, puis une autre, puis une autre

Le canon

*****

Entends-tu sur le champ de foire

La basse puissante de la sono ?

On a dû sortir l'artillerie

Des tirs encore un vol d'oiseau

Des rires d'enfants

les géraniums s'effondrent

*****

Maudite soit la guerre

Mon poing levé contre les armes

Les beaux avions les jolies bombes

Ah qu'on vive en paix Nom de Dieu

*****

la Paix ça se mérite

Il faut l'abreuver de sang sinon on l'apprécie pas

Il faut de la chair à canons, des veuves éplorées des orphelins

*****

A ceux qui sont nés pour être sacrifiés

Sur l'autel

Des vengeances de la haine des médailles de pacotille

A ceux qui meurent pour rien

*****

Si tu veux la Paix

Prépare la Paix

*****

Il y en a des chansons

De plus belles de plus tendres

La chanson d'la Paix

elle vomit la guerre

qui vomit la terre

qui crache le fer

*****

Je ne sais plus à quoi ressemble la terre ou je meurs

un ventre de femme

Avant que le grain soit sorti de terre

on m'y couchera sans vie

*****

Frieden 

Frères

Rêveurs

Imaginez

Emerveillés

Douceurs

Emois

Notre monde sans guerre