P1030501

A l'occasion du centenaire de la bataille de la Somme, qui a commencé le 1er juillet 1916 au petit matin, a fait 20 000 morts le premier jour, a engagé les armées britanniques avec des soldats qui venaient de l'autre côté de la terre, a duré 4 mois et demi, a fait au total 1 059 543 victimes (morts, disparus, blessés), qu'ils soient britanniques, français ou allemands, pour  rien... Quelques kilomètres gagnés par les alliés, guerre d'usure et lourdes pertes... 

A l'occasion du centenaire de cette boucherie, le Conseil Départemental de la Somme a lancé une opération baptisée « Poèmes pour la paix » afin de rendre hommage à tous les soldats tombés il y a un siècle. 

http://www.somme14-18.com/vivre-centenaire-vivre-centenaire-2016/poemes-paix-envoyer-nous-vos-plus-beaux-messages

Sur la vingtaine de poèmes (qui ne devaient pas dépasser 140 caractères) que j'ai envoyés, 6 ont pour l'instant été publiés. 

En gras ceux qui n'ont pas été publiés,  les 6 publiés, dessous...

 

Sous le kiosque rose

Tambours et trompettes

Les tables sur la place

Le groupe de rock après la fanfare

La bière attend dans les verres

 *****

La graine s'est envolée

Le pissenlit fleurit maintenant 

De l'autre côté de la frontière

***** 

Sur le no-man'sland

on trouve pèle-mêle

Des boutons anglais, 

Des fifres allemands

Du tabac français

*** 

Le mûrier a repoussé

Mêlé à la ronce de fer

On ne sait pas qui a fleuri

 ***

 A celui qui pleurait,

Aux arbres résignés

A celui qui tomba,

Aux oiseaux de passage

A celui qui revint,

Au galop d'un cheval

*****

Les gouttes d'eau après la pluie

Scintillent

Au loin le clairon s'est tu 

*****

Les hommes ont semé

le fer et le sang, la terre

A gerbé le blé

*****

Le pigeon gris s'envole

Dans sa bague

Un poème d'amour

*****

Il déchire le silence :

Une voix qui chante, puis une autre, puis une autre

Le canon

*****

Entends-tu sur le champ de foire

La basse puissante de la sono ?

On a dû sortir l'artillerie

Des tirs encore un vol d'oiseau

Des rires d'enfants

*****

Maudite soit la guerre

Mon poing levé contre les armes

Les beaux avions les jolies bombes

Ah qu'on vive en paix Nom de Dieu

*****

la Paix ça se mérite

Il faut l'abreuver de sang sinon on l'apprécie pas

Il faut de la chair à canons, des veuves éplorées des orphelins

*****

A ceux qui sont nés pour être sacrifiés

Sur l'autel

Des vengeances de la haine des médailles de pacotille

A ceux qui meurent pour rien

*****

Si tu veux la Paix

Prépare la Paix

*****

Il y en a des chansons

De plus belles de plus tendres

La chanson d'la Paix

elle vomit la guerre

qui vomit la terre

qui crache le fer

*****

Je ne sais plus à quoi ressemble la terre ou je meurs

un ventre de femme

Avant que le grain soit sorti de terre

on m'y couchera sans vie

*****