P1390975nb

Le bourdonnement d'une tronçonneuse.

Avec un savoir-faire absolu, la tronçonneuse taillait une large plaie au pied du géant. J'ai pensé, ces géants sont trop nombreux. 

Le bourdonnement, les voix des hommes. L'arbre commençait à gémir.

C'était un géant de plus de dix mètres de haut, longiligne et coiffé d'une toison verte. 

Soudain, l'arbre s'est incliné lentement. Ses branches se sont accrochées aux branches des autres géants. En majesté. Comme un soldat qui tombe au ralenti. Sans un cri.

Un bruit de fin du monde, Celui que fait l'arbre qui s'abat. Une explosion de séisme, des craquements d'os qui se brisent. 

Un grand pin est tombé sous mes yeux. Un affaissement qui a fait vibrer la terre, a résonné dans mon ventre, a fait pleurer le ciel...

Dans un souffle, celui des autres géants, celui de la forêt. Le dernier de l'arbre.

Ses bras ouverts ont aimé la dernière caresse de l'air. L'air tout chargé déjà de parfums de résine.

Et ce fut le premier faux pas du géant.

 

P1390976nb