Marc Chagall - L'oiseau de feu

L’oiseau bleu

 

C’était un jardin tout gris

quand le monde entier était gris.

Dans le jardin sans couleur,

un enfant jouait à courir après les pigeons

les pigeons étaient gris aussi

mais d’un gris tourterelle

et l’enfant était tout habillé de noir

et le ciel était noir

comme un ciel noir juste avant l’orage

les arbres étaient anthracite

il y avait bien quelques fleurs blanches

mais des gouttes de sang gris argent défiguraient leurs pétales.

Et l’enfant courait après les pigeons gris

dans les allées couleur de perles

et sur l’herbe gris bleu.

Le pigeon gris se posa sur l’herbe

Une taupe grise retourna dans son trou

l’enfant s’arrêta

un clic le fit se retourner,

c’était un photographe

qui mitraillait le parc.

Le photographe cliqua sur le ciel et le ciel devint bleu-ciel,

il cliqua sur les arbres, sur les fleurs

sur les pigeons et sur l’enfant

il cliqua sur le gravier des allées et sur l’herbe

et chaque fois les couleurs bleu, vert, jaune, rouge, oranger

se posaient sur les arbres, les fleurs, l’herbe

un oiseau gris qui passait très haut dans le ciel devint tout bleu

quand le télé-objectif l’atteignit

 

Alors l’oiseau eut envie de descendre et se posa sur l’épaule de l’enfant.

L’enfant et l’oiseau bleu se mirent à courir et à voler

par les rues et les places de la ville

et partout des sillages de toutes les couleurs les suivirent.